N’ayez plus peur des rangs-raccourcis

Je vous propose un petit article technique aujourd’hui !

Je pense que c’est une des techniques au sujet desquelles je reçois le plus de mails. C’est pourtant bien simple à réaliser, mais ça impressionne quand on n’en a jamais fait. Je vais essayer de vous détendre un peu pour que vous n’ayiez plus peur d’eux : les rangs-raccourcis.

Qu’est-ce qu’un rang-raccourci ? 

Tout simplement, comme son nom l’indique, c’est un rang de tricot qu’on ne tricote pas en entier. Par exemple, si on a 100 mailles sur notre rang, on va, sur un ou plusieurs allers-retour (cela dépend à quoi serviront les rangs-raccourcis), ne tricoter que 30 mailles.

À quoi sert un rang-raccourci ? 

À plein de choses ! Je vous fais ici un petit récapitulatif illustré de 3 des utilisations les plus fréquentes de rangs-raccourcis que vous rencontrerez, la liste n’est pas exhaustive !

Les rangs-raccourcis au niveau de l’encolure :

Quand on porte un pull (ou un cardigan), on aime bien que l’encolure soit plus échancrée devant que dans le dos. On peut creuser son col avec des diminutions ou des mailles rabattues (c’est souvent ce qu’on fait pour un cardigan par exemple) mais, si on souhaite pour une raison pratique ou esthétique une échancrure moins abrupte, on peut façonner l’encolure avec des rangs-raccourcis, qui permettront de tricoter plus de hauteur côté dos que côté devant.

Voici un exemple concret avec le pull que je porte aujourd’hui, mon pull Bernie. Je viens de l’ôter et de le prendre en photo vu du haut pour vous expliquer.

J’ai tricoté ce pull en circulaire en top-down, c’est à dire en commençant par le haut, le col. Si jamais vous êtes un peu perdu(e) en ce qui concerne le tricot circulaire, je vous invite à lire mon article sur le sujet. J’ai monté les mailles qui correspondent à la circonférence de l’encolure, j’ai tricoté mon bord-côtes. Ensuite juste après le bord-côtes vous voyez un petit tour de troutrous, c’est parce que j’ai augmenté dès le premier tour du corps, pour lui donner son côté ample et bouffant.

Rangs raccourcis tricotOn reconnait le dos et le devant du pull car côté dos, qui est donc plus haut que le devant, on distingue très nettement quelques rangs de jersey avant le démarrage du motif dentelle. Pour obtenir mon dos plus haut, j’ai pratiqué quelques rangs-raccourcis en jersey côté dos uniquement.
Vous voulez maintenant peut-être savoir comment j’ai fait (et comment je fais pour quasiment tous les pulls que je tricote en top-down), pour échancrer le devant de mon pull de façon fluide et progressive : ici j’ai mis en rose la zone sur laquelle j’ai fait mes rangs-raccourcis, vous pouvez vous amuser à compter combien de rangs on a au début de cette zone, au milieu de cette zone et à la fin de cette zone. Voici comment j’ai obtenu cet espèce de croissant de jersey :
1- Le début de mon tour est le début de ma flèche, je suis sur l’endroit donc je tricote de droite à gauche. Je tricote à peu près les trois quarts de mon tour. La partie que je ne tricote pas sera la partie la plus basse de mon encolure devant, donc la partie centrale de mon devant.
2 – Je retourne mon tricot, je travaille sur l’envers. Je sais bien que la photo est prise sur l’endroit, ce sera beaucoup plus parlant ainsi car on voit le résultat. Je vais tricoter à l’envers et m’arrêter un peu avant le début de mon tour.
3- Je retourne de nouveau mon tricot pour partir dans l’autre sens, je suis sur l’endroit, et encore une fois je m’arrête un peu avant mon rang-raccourci précédent.
4- Je retourne, je tricote à l’envers encore un peu moins que la fois précédente.
5- Je retourne, je tricote à l’endroit encore un peu moins.
6- Je retourne, je tricote à l’envers et je ne travaille quasiment plus que mes mailles de l’arrière du cou.
7- J’estime que j’ai assez de hauteur sur l’arrière de mon tricot, que mon col sera suffisamment échancré . Je repars à l’endroit jusqu’à la fin de mon tour et à partir de maintenant je vais de nouveau tricoter en rond. Dans le cas de ce pull, je vais attaquer la partie dentelle tout en circulaire jusqu’aux dessous de bras. Dans la pratique, tout sera détaillé dans le patron. Moi j’aime bien faire placer des anneaux marqueurs numérotés, ajouter un schéma et demander de tricoter jusqu’au marqueur tant, puis jusqu’au marqueur tant… par exemple :Rang-raccourci 1 (RR1), tricoter à l’endroit de M1 à M7, retourner l’ouvrage
RR2 : tricoter à l’envers de M7 à M2, retourner l’ouvrage
RR3 : tricoter à l’endroit de M2 à M6, retourner l’ouvrage
Etc.
On les utilise aussi, de la même manière, quand on tricote le pull du bas vers le haut, avant de tricoter le bord-côtes du col !
Il y a toutefois une subtilité avec le rang-raccourci sinon ça ne serait pas drôle, c’est ce qui fait que je vous colle une fiche technique en fin de patron : si je retourne juste mon ouvrage et que je repars dans l’autre sens à la fin de mon rang-raccourci sans rien faire de spécial, vous verrez ça fera un vilain trou à l’endroit où j’ai tourné. C’est normal, il y aura un rang de plus sur la partie que je m’apprête à tricoter ! Pas de panique, il existe plusieurs méthodes pour remédier à ce souci !

Mes 2 méthodes préférées sont celle dite des Rangs-raccourcis à l’allemande aussi appelée technique de la maille double, qui consiste simplement à ne pas, quand on vient de retourner son tricot pour repartir dans l’autre sens, tricoter la première maille mais à la glisser tout en tirant un peu sur le fil (je ne vous fais pas de photo ici, tout est dans la fiche technique). La maille glissée on l’appelle « maille double » car on voit bien 2 brins. Quand ensuite on repasse par dessus, il suffit de la tricoter normalement, c’est une seule maille. C’est la méthode que je trouve la plus simple.
J’aime aussi beaucoup la technique de la maille enroulée, qui nécessite une toute petite étape en plus mais rien de méchant, et que je trouve particulièrement adaptée pour les fils un peu épais : il suffit une fois arrivé au bout de son rang-raccourci et avant de retourner son ouvrage, de glisser la maille suivante qui se présente, d’enrouler son fil autour, de la re-glisser sur l’aiguille de droite. Là on retourne et on repart pour le deuxième rang-raccourci. On fait ça à la fin de chaque rang ça « accroche » le rang-raccourci au rang précédent ce qui évite le petit trou. Quand on repasse dessus et qu’on doit tricoter une maille enroulée, il suffit de tricoter la maille avec le brin enroulé et la jonction devient invisible.
Ces deux techniques sont à la portée de tous !
Vers les fiches techniques à télécharger

Les rangs-raccourcis pour dessiner la ligne d’épaule :
Voilà une autre application que vous risquez de rencontrer souvent, je profite du tricot que je suis en train de faire pour vous expliquer, comme il n’est pas encore bloqué on distingue encore un petit peu les endroits où j’ai tourné entre chaque rang.
Regardez vos épaules : normalement elles sont plus hautes à la base du cou qu’à la pointe de l’articulation, comme un cintre. Ce n’est pas systématique car cela dépend beaucoup du tombé du pull ou cardigan qu’on tricote, mais parfois on façonne les épaules de son tricot de manière à accompagner cette épaule un peu descendante. On peut le faire, sur un tricot que l’on coud, en rabattant progressivement les mailles d’épaules. La méthode des rangs raccourcis est beaucoup plus propre et permet par exemple, à la fin, de rabattre toutes les mailles d’épaules à 3 aiguilles ou encore de façonner les épaules alors que l’on travaille en top-down comme sur mon tricot actuel.
Voici une vue globale du haut de mon pull. Je vous l’ai dit il est encore, il n’est pas bloqué par porté donc encore un peu de guingois mais on voit bien qu’une fois porté l’épaule sera plus haute à la base du cou. Mettons que j’ai 20 mailles d’épaules : c’est un pull que j’ai tricoté en top-down, je suis sur l’épaule gauche pull porté, je tricote de gauche à droite, j’ai donc commencé après avoir monté mes mailles par : RR1 : tricoter à l’endroit les 5 premières mailles de mon rang. J’ai retourné l’ouvrage.
RR2 : j’ai de nouveau tricoté 5 mailles, à l’envers, pour retourner au début de mon rang. Je retourne.
RR3 : à l’endroit, j’ai tricoté 10 mailles. Je retourne.
RR4 : à l’envers, je tricote ces 10 mailles pour arriver au débit de mon rang. Je retourne.
RR5 : à l’endroit, je tricote 15 mailles, je retourne.
RR6 : à l’envers je tricote les 15 mailles, je retourne.
RR7 : à l’endroit je tricote mes 20 mailles, soit tout mon rang, et je repars en allers-retours pour continuer mon tricot.

Les rangs-raccourcis pour former les talons de chaussettes :
Voilà une application des rangs-raccourcis très intéressante : on arrive à former tout le volume du talon rien qu’avec des rangs-raccourcis ! Je vous ai choisi pour la démonstration une chaussette avec le talon en coloris contrastant, ce sera plus lisible.
Pour faire un talon de chaussettes, on ne veut pas simplement ajouter de la hauteur au tricot, on veut carrément de la 3D, un vrai espace pour glisser l’arrière de notre pied. C’est facile !
Les chaussettes que je vous montre en exemple sont tricotées en commençant par la cheville. On monte les mailles, on fait un bord-côtes, on tricote la cheville en faisant un tube jusqu’au moment du talon. Le talon va se travailler en rangs-raccourcis, donc en allers-retours. On va, le temps de le façonner, ne plus s’occuper du tout des mailles de dessus de pied et se concentrer sur la moitié arrière des mailles de dessous de pied. On va travailler le talon en deux parties égales : la partie aller (les flèches roses) et la partie retour (les flèches bleues).Première moitié du talon, l’aller :
RR1 : je tricote à l’endroit toutes mes mailles de talon, on va dire que j’en ai 18 pour cette chaussette. Je retourne.
RR2 : je tricote à l’envers toutes mes mailles de talon, je retourne
RR3 : je tricote à l’endroit 17 mailles, je retourne
RR4 : je tricote à l’envers 16 mailles, je retourne
RR5 : je tricote à l’endroit 15 mailles, je retourne
RR6 : je tricote à l’envers 14 mailles, je retourne
RR7 : je tricote à l’endroit 13 mailles, je retourne
RR8 : je tricote à l’envers 12 mailles, je retourne
RR9 : je tricote à l’endroit 11 mailles, je retourne
RR10 : je tricote à l’envers 10 mailles, je retourne
RR11 : je tricote à l’endroit 9 mailles, je retourne
RR12 : je tricote à l’envers 8 mailles, je retourne
RR13 : je tricote à l’endroit 7 mailles, je retourne
RR14 : je tricoter à l’envers 6 mailles, je retourneSeconde moitié du talon, le retour :
RR15 : je tricote à l’endroit 7 mailles, je retourne
RR16 : je tricote à l’envers 8 mailles, je retourne
RR17 : je tricote à l’endroit 9 mailles, je retourne
RR18 : je tricote à l’envers 10 mailles, je retourne
RR19 : je tricote à l’endroit 11 mailles, je retourne
RR20 : je tricote à l’envers 12 mailles, je retourne
RR21 ; je tricote à l’endroit 13 mailles, je retourne
RR22 : je tricote à l’envers 14 mailles, je retourne
RR23 : je tricote à l’endroit 15 mailles, je retourne
RR24 : je tricote à l’envers 16 mailles, je retourne
RR25 : je tricote à l’endroit 17 mailles, je retourne
RR26 : je tricote à l’envers 18 mailles, je retourne
FINÀ partir de maintenant, je peux récupérer mes mailles de dessus de pied et repartir en rond pour tricoter jusqu’à la pointe !
J’ajoute une dernière image, qui est une vue mise à plat, sous forme de grille. J’ai ajouté des flèches pour bien préciser que les bouts de rangs ne sont pas des augmentations, mais qu’on tricote au moment de la seconde partie du talon les mailles « délaissées » jusqu’à toutes les réintégrer avant de tricoter la suite de la chaussette.Petit spoiler chaussette : en général on ne fait pas la dernière paire de rangs-raccourcis (ici RR25 et RR26) pour éviter d’avoir un petit trou au niveau du coin du talon, on part directement en rond, mais c’est une autre histoire).
Il y a encore plein de façon d’utiliser les rangs-raccourcis, je ne peux pas toutes vous les expliquer ici je pense que cet article est déjà beaucoup trop long. Bravo à celles et ceux qui sont arrivés jusqu’au bout ! J’espère que ça aidera certains d’entre vous à y voir plus clair et à ne plus avoir peur de se lancer dans cette merveilleuse technique.
Si vous êtes intéressés par plus d’articles sur des techniques de tricot, voici un échantillon de ceux déjà existants. N’hésitez pas à me faire vos suggestions de techniques que je n’ai pas encore abordées par mail ou en commentaire !
La gazette du tricot | The knitting gazetteN'ayez plus peur des rangs-raccourcis

28 réflexions sur “N’ayez plus peur des rangs-raccourcis

  1. Bonjour,Merci pour cet Excellent Article. je comprends mieux l’utilité des rangs raccourcis et comment sont construit les projets tricots grâce à ses techniques.très bien expliqué. bravo.

    Bon dimanche.

    J’aime

  2. Super article , les photos sont "très parlantes"et font bien comprendre .J’utilise aussi les rangs raccourcis pour faire les "pinces poitrine", mais en circulaire il y a des mises en attentes un peu nombreuses si on tricote en top-down ( pour moi plus facile en bottom-up !). Merci encore . Bon dimanche

    J’aime

  3. Bonjour, non seulement votre article à la taille parfaite 😉 mais en plus il est extrêmement clair et fouillé. Merci beaucoup pour vos explications si bien détaillées … du coup je vais pouvoir me lancer dans un projet chaussettes qui patiente depuis un moment dans mon dossier "envies et projets"! Belle journée à vous aussi 🌞

    J’aime

      1. Mouarf! Étant donnée ma vitesse en tricot va falloir être (très) patiente 😉 Encore merci pour votre partage de connaissances😊🙏

        J’aime

  4. Merci pour toutes les étapes en photo, ça dédramatise en effet la technique et je vais dans un premier temps me lancer sur un nouveau modèle de talon de chaussettes pour expérimenter.Le partage nous aide beaucoup beaucoup, c’est généreux de votre part et le signe de votre passion vraie pour la communauté des aiguilles et du fil à tricoter . A bientôt

    J’aime

  5. L’article que j’aurais bien aimée avoir eu sous mes mains, en tricotant mon premier pull en top-down avec des rangs raccourcis, il y a quelques ans…On y lis bien ton amour pour le tricot.BisesSophie

    J’aime

  6. La révélation ! Cet article ne pouvait pas être plus clair. Merci merci, j’ai très envie d’aller lancer une paire de chaussettes là tout de suite

    J’aime

  7. Merci beaucoup pour cet article très complet. Effectivement cela me faisait un peu peur ces rangs raccourcis. Je t’avais d’ailleurs demandé de l’aide par mail pour le pull Avril. Je l’ai du coup terminé sans encombre. Encore merci à toi. Très bonne journée

    J’aime

  8. Merci beaucoup pour cet article super clair, Alice ! Mes prochains rangs raccourcis à l’allemande seront certainement beaucoup plus réussis que les premiers, bidouillés sans vraiment comprendre !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s