Aujourd’hui, je vous présente Olivette, un duo bonnet et moufles !

Bonjour !

Je continue ma présentation des modèles à tricoter de mon livre French Tricot, aux éditions Eyrolles, qui paraîtra le 8 avril mais que vous pouvez d’ores et déjà précommander ici !

document.querySelector(‘.product-block .product-block’).classList.add(‘is-first-product-block’);

Olivette c’est très simple, c’est l’ensemble qui fait la couverture du livre ! On a choisi cette photo pour l’ambiance colorée, mais aussi car je renifle mes moufles qui sentent bon le poil de bête, tout amoureux de la laine qui sent se reconnaitra ! Pour ma part c’est un des premiers réflexes que j’ai quand une pelote me tombe entre les mains : je la renifle. Avec Olivette, on reste chez Bouclelaine mais cette fois-ci avec le fil Ouessant 50, un fil très particulier qui se décline en une quarantaine de coloris.


Vous reconnaitrez peut-être l’étole Quintus, qui est aussi dans le livre !Vous reconnaitrez peut-être l’étole Quintus, qui est aussi dans le livre !

Vous reconnaitrez peut-être l’étole Quintus, qui est aussi dans le livre !

J’ai choisi des coloris éclatants et des motifs floraux pour passer un hiver joyeux. Le bonnet se tricote du bas vers le haut, avec un grand rabat en côtes pour avoir bien chaud aux oreilles.


OLIVETTE_WEB 4.jpgOLIVETTE_WEB 4.jpg

Les moufles ont un motif assorti sur le dessus, et un motif plus petit et répétitif à l’intérieur des mains. L’ensemble se décline en 2 tailles. C’était pour moi une évidence de proposer un modèle en jacquard avec ce fil là : il est très léger, très très chaud, assez fin mais très gonflant après avoir trempé un peu, et les fils s’accrochent bien entre eux sur l’envers du travail. C’est un fil composé à 50% toisons provenant de l’île d’Ouessant, de 25% moutons élevés en Finistère (dont une partie en élevage bio) et de 25% mérinos d’Arles élevés en France. C’est un très beau mélange que nous ont concocté Brigitte et Clotilde de Bouclelaine, qui met en valeur la caractéristique la qualité de chaque fibre, et le choix énorme de couleurs en fera le meilleur ami des jacquardeurs.


Clotilde rêve devant un mur de Ouessant 50…Clotilde rêve devant un mur de Ouessant 50…

Clotilde rêve devant un mur de Ouessant 50…

Comme la Hampshire que vous avez découverte hier ici même, la Ouessant 50 a été lavée au Lavage du Gévaudan, puis filée et teinte à la filature Terrade. Je reviendrai bientôt plus en détail sur la démarche de Bouclelaine, qui fait un travail incroyable pour la valorisation du travail de la laine à chacune de ses étapes et je vous ferai bientôt découvrir l’univers de tous ces passionnés grâce à qui nous avons de quoi nous mettre sur les aiguilles.

Comme hier je vous fais une petite galerie avec les versions des testeuses !

#block-yui_3_17_2_1_1617001346803_271396 .sqs-gallery-block-grid .sqs-gallery-design-grid { margin-right: -20px; }
#block-yui_3_17_2_1_1617001346803_271396 .sqs-gallery-block-grid .sqs-gallery-design-grid-slide .margin-wrapper { margin-right: 20px; margin-bottom: 20px; }


OLIVETTE_WEB 5.jpgOLIVETTE_WEB 5.jpg

Je vous donne rendez-vous demain pour découvrir un nouveau modèle du livre, nous resterons dans les accessoires !

Très bonne journée à tous !

6 réflexions sur “Aujourd’hui, je vous présente Olivette, un duo bonnet et moufles !

  1. Très bel ensemble ! Ça me donne (presque) envie de me remettre au jacquard ;)Comme je te comprends : Je suis moi-même une grande sniffeuse de laines !!Et Clotilde porte un joli gilet…

    J’aime

  2. Ça me semble parfait pour me lancer officiellement dans le jacquard ! La Ouessant 50 est une raison supplémentaire. Très très joli cela 😍

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s