Vous monterez bien à bord du Woolship ?

Une des choses chouettes en ce moment, c’est qu’on se rend compte que malgré les pandémies, les confinements et les distances, on arrive à faire des trucs bien ensemble. Je suis très fière de faire partie de la “bande à Julie” et d’avoir pu proposer un modèle dans son livre Woolship avec elle bien sûr, Émilie, Emma, Nadia, Marion, Bérengère et Aurélie. Nous avons toutes travaillé avec les fils à tricoter Sandnes Garn, une marque norvégienne qui offre une variété de laines très large avec une palette magnifique. Julie nous a permis de rester fidèle à nos univers respectifs, mais malgré tout l’unité est là grâce à sa coordination et au travail graphique d’Emma qui a signé la maquette, et de Mathilde qui a fait les photos.

Je vous présente un peu les patrons que vous pourrez trouver dans le livre :


Le Nore Sweater de Marion, ample et court à torsades qui se tricote avec un fil d’alpaga mohair et un fil d’alpaga soie, accompagné de ses chaussettes assortiesLe Nore Sweater de Marion, ample et court à torsades qui se tricote avec un fil d’alpaga mohair et un fil d’alpaga soie, accompagné de ses chaussettes assorties

Le Nore Sweater de Marion, ample et court à torsades qui se tricote avec un fil d’alpaga mohair et un fil d’alpaga soie, accompagné de ses chaussettes assorties


23.jpg23.jpg


Le Crocosmia d’Emma, avec son point dentelle ajouré tricoté avec un fil laine et cotonLe Crocosmia d’Emma, avec son point dentelle ajouré tricoté avec un fil laine et coton

Le Crocosmia d’Emma, avec son point dentelle ajouré tricoté avec un fil laine et coton


Le Daisy d’Émilie, atemporel, tricoté avec un fil de mérinos et un fil de mohair et soieLe Daisy d’Émilie, atemporel, tricoté avec un fil de mérinos et un fil de mohair et soie

Le Daisy d’Émilie, atemporel, tricoté avec un fil de mérinos et un fil de mohair et soie


Le châle Kétane de Bérengère qui se tricote par le côté avec un fil alpaga et soieLe châle Kétane de Bérengère qui se tricote par le côté avec un fil alpaga et soie

Le châle Kétane de Bérengère qui se tricote par le côté avec un fil alpaga et soie


La marinière Sébastien d’Aurélie, ajourée à empiècement rond qui se travaille avec un fil de mérinos et un fil de mohair et soieLa marinière Sébastien d’Aurélie, ajourée à empiècement rond qui se travaille avec un fil de mérinos et un fil de mohair et soie

La marinière Sébastien d’Aurélie, ajourée à empiècement rond qui se travaille avec un fil de mérinos et un fil de mohair et soie


Le petit cardigan Troubadour pour bébé et enfant de Nadia avec son béguin assorti, tricoté en mérinosLe petit cardigan Troubadour pour bébé et enfant de Nadia avec son béguin assorti, tricoté en mérinos

Le petit cardigan Troubadour pour bébé et enfant de Nadia avec son béguin assorti, tricoté en mérinos


Le cardigan Orageux de Julie avec son bonnet assorti, long avec un joli point dentelle, tricoté avec un fil de mérinos et un fil de mohair et soieLe cardigan Orageux de Julie avec son bonnet assorti, long avec un joli point dentelle, tricoté avec un fil de mérinos et un fil de mohair et soie

Le cardigan Orageux de Julie avec son bonnet assorti, long avec un joli point dentelle, tricoté avec un fil de mérinos et un fil de mohair et soie


Et enfin le gilet sans manches Diane, dont je vais me permettre de vous parler un petit peu plus longtemps puisque c’est le mienEt enfin le gilet sans manches Diane, dont je vais me permettre de vous parler un petit peu plus longtemps puisque c’est le mien

Et enfin le gilet sans manches Diane, dont je vais me permettre de vous parler un petit peu plus longtemps puisque c’est le mien

J’ai choisi un fil mélange d’alpaga et de laine, et je me suis laissée une fois de plus aller au plaisir des manches marteau et des torsades… (quand une relou impose 12379 grilles dans un projet collectif, en général ne cherchez pas c’est moi, coucou Emma qui a fait la mise en page, après avoir déjà souffert par ma faute sur le Knit Eat Book).


18.jpg18.jpg

Il se tricote en topdown, c’est à dire qu’on commence par les pattes d’épaule autour desquelles on relève des mailles pour tricoter devant et dos. Je ne dirais pas que c’est un modèle facile, mais les torsades sont assez classiques et on se passe vite des grilles si on est coutumier de cette pratique. Je l’ai appelé Diane pour son côté Annie Hall (pour Diane Keaton).


5.jpg5.jpg

Les belles photos sont signées je le répète Mathilde Christienne et la mise en page Emma Ducher qui a également créé le modèle Crocosmia. L’édition technique pour corriger nos âneries c’était Charlotte Bouchet et donc Julie alias Lili comme tout était à la direction d’orchestre.

Vous pouvez trouver le livre dans la boutique de Julie bien sûr avec tous les fils qui vont avec, mais également ici sur le site car je fais partie des heureux revendeurs du Woolship !

document.querySelector(‘.product-block .product-block’).classList.add(‘is-first-product-block’);

Je ne résiste pas à l’idée de vous montrer quelques version des testeuses qui ont participé aux corrections du patron !

Je vous laisse et vous dis à très bientôt, à demain d’ailleurs, pour le jeu du samedi et une visite de ma boîte à boutons !

(Je sais que ça n’a rien à voir avec le projet, mais je l’ai dans la tête dès que j’entends Woolship)

12 réflexions sur “Vous monterez bien à bord du Woolship ?

  1. Et hop ! Commandé ! Même si je ne tricote jamais tous les modèles d’un livre, j’aime les feuilleter, j’aime le charmes des patrons papier !! Et ce modèle Alice, bravo !!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s